Depuis un grave accident de moto qui le cloue au lit pendant plusieurs semaines, Vincent Sarazin photographie les corps, le mouvement, la danse, pour rendre hommage à son statut de "miraculé de la vie".
"Entrer dans la danse. Franchir la porte. Pénétrer dans l'univers où le corps et l'esprit fusionnent. Entrer en résonnance avec le rythme. S'engouffrer dans l'infini musical. Pressentir la transe. Entrer en religion, cotôyer l'absolu...
Laisser vous guider par l'oeil du photographe. Saississez la main tendue. Faites une pause. Laissez monter la musique en vous. Vous êtes prêt pour le voyage, pour entrer dans la danse."

Détails des prochaines sessions

Du au